• +00212655-105945
  • Madani n'est joignable que via Whatsapp en anglais, français ou arabe.

Histoire

Histoire

Une rencontre au cœur du désert

L’oasis source de vie est née en 2009 de la rencontre entre Madani Hannana, un jeune sahraoui et Marie Chabert, une Française, née à Ouarzazate, au Maroc. A 52 ans, elle entreprend un voyage dans ce pays qui l’a vu naître mais où elle n’a pas grandi. Lors d’un festival de musique dans les dunes, sa route croise celle de Madani à qui elle parle de Pierre Rabhi et des « Oasis en tous lieux ».

Ces lieux de vie proposent des alternatives écologiques et solidaires visant une autonomie fondée sur la « Terre nourricière ». Ensemble, ils décident de créer une oasis, prés du village de M’Hamid, situé au sud de Zagora. La donation du père de Marie, qui a travaillé dans le désert et qui l’a aimé, permet d’acheter deux hectares d’une ancienne palmeraie et de créer l’oasis, qu’elle nomme Source de vie. Madani Hannana est né, en 1984, dans le désert et y a vécu jusqu’à l’âge de 14 ans, avec son père, un chef de tribu très respecté. Comme beaucoup de nomades, il s’est sédentarisé suite à la construction en 1971 du barrage hydroélectrique sur le Drâa, à Ouarzazate, qui a privé d’eau les populations nomades et villageoises, vivant en aval. La rareté des pluies a porté le coup de grâce au nomadisme. Les paysans ont abandonné l’agriculture. Les jeunes se sont tournés vers l’armée ou le tourisme. Comme de nombreux sahraouis de sa génération, Madani est devenu guide de caravanes touristiques pour de grosses agences de Marrakech. Il a continué à parcourir le désert, mais lassé des « usines à touristes » qui ne favorisent par les échanges authentiques avec les voyageurs, il a choisi de quitter ce milieu et s’est lancé dans l’aventure de l’oasis, avec Marie.